La sécurité est un élément primordial lorsque l’on gère un entrepôt. Entre la circulation des chariots élévateurs, le stockage en hauteur de marchandises lourdes et le va-et-vient permanent des équipes, les risques d’accident sont nombreux.

Pour les éviter, il est essentiel de mettre en place des mesures de prévention efficaces et d’équiper les lieux de dispositifs de protection adéquats. Découvrez tous nos conseils pour sécuriser au mieux votre entrepôt.

Identifier et prévenir les risques majeurs

Les accidents en entrepôt surviennent le plus souvent à cause de chutes d’objets stockés en hauteur, de collisions entre chariots élévateurs et piétons, de renversements de charges ou encore d’incendies. Afin de prévenir ces risques majeurs, la première étape consiste à effectuer une analyse exhaustive de la configuration des lieux et des activités qui s’y déroulent.

Chaque zone de travail, de stockage et de circulation doit faire l’objet d’une évaluation minutieuse dans le but d’en repérer les dangers potentiels. À partir de là, vous serez en mesure d’établir un plan d’action visant à éliminer ou réduire ces risques au maximum. Cela passera notamment par l’aménagement de l’espace, la mise en place de protocoles de sécurité et l’utilisation d’équipement plus sécurisé comme une rehausse palette.

L’objectif final est d’offrir à vos équipes un environnement de travail le plus sûr possible dans lequel chacun connaît et applique les bonnes pratiques. Gardez à l’esprit qu’un entrepôt bien organisé, ordonné et sécurisé contribue aussi à optimiser vos opérations logistiques au quotidien. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site de kruizinga afin de trouver des équipements d’entreposage plus efficaces.

Aménager et équiper l’entrepôt pour une sécurité optimale

L’aménagement de votre entrepôt joue un rôle clé dans la garantie de la sécurité de tous. La priorité absolue est de séparer physiquement les zones de circulation des piétons de celles des chariots élévateurs, ce qui permettra d’éviter les risques de collisions souvent lourdes de conséquences.

Des barrières et portillons en acier aideront à délimiter les différents espaces et un marquage au sol clair renforcera la signalisation. De larges allées faciliteront aussi le croisement des engins en toute sécurité et la pose de miroirs dans les angles améliorera la visibilité aux intersections.

Au niveau du stockage, le choix de rayonnages adaptés aux charges lourdes s’impose. Ainsi, les échelles et montants métalliques résisteront aux éventuels chocs causés par les fourches des chariots. De plus, des protections sur les pieds limiteront les dommages en cas de collision.

Enfin, l’installation de systèmes anti-incendie, tels que les sprinklers, les extincteurs et les alarmes, est indispensable. Un entretien régulier assurera leur parfaite efficacité.

Former le personnel aux bonnes pratiques

Même avec un aménagement optimal, la sécurité en entrepôt repose avant tout sur les comportements des équipes qui y travaillent. Il apparaît donc essentiel de former le personnel aux risques et aux bonnes pratiques.

Dès leur arrivée, les nouveaux entrants suivront des modules sur les règles à respecter en toutes circonstances, notamment :

  • le port obligatoire des équipements de protection individuelle ;
  • l’interdiction d’emprunter les allées dédiées aux chariots ;
  • ainsi que les gestes et postures pour la manutention manuelle des charges.

Les caristes bénéficieront d’un cursus spécifique avec l’obtention du CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité). Ils apprendront en particulier à adapter leur vitesse, à klaxonner dans les virages et à ne pas dépasser les charges maximales autorisées.

Des formations aux premiers secours et à la manipulation des extincteurs compléteront utilement ce programme. Organisées chaque année, des sessions de rappel maintiendront les connaissances de chacun à jour dans le temps.