Rachat de crédit SCI et gestion de patrimoine

De plus en plus de Français optent aujourd’hui pour la SCI pour gérer un patrimoine immobilier. La plupart du temps, il s’agit d’une succession dont le partage n’est pas immédiat. Mais la gestion immobilière génère des besoins financiers conséquents et le crédit s’avère indispensable. Pour réduire le poids de la dette, le rachat de crédit SCI peut être la solution.

Rachat de crédit SCI, de quoi s’agit-il ?

Le rachat de crédit en général consiste à regrouper tous les crédits en cours afin de bénéficier de meilleures conditions. Il est en effet fréquent que de nouvelles offres, moins chères, soient proposées par les établissements de crédit. Il faut savoir qu’un différentiel de taux de 0,5 point peut déjà générer une économie de quelques milliers d’€ par an. Le rachat de crédit va ainsi permettre d’alléger sensiblement le poids de la dette. Il existe des offres spéciales qui s’adressent au SCI, le rachat de crédit SCI, avec des conditions différentes de celles proposées aux particuliers.

Les avantages du rachat de crédit SCI

Outre l’allègement de la dette par regroupement de crédit, le rachat de crédit SCI est surtout l’occasion pour la société immobilière d’obtenir des fonds supplémentaires pour la gestion du patrimoine. Grâce à la réduction du taux d’endettement, il est possible que le rachat de crédit s’accompagne d’une trésorerie qui va supporter les travaux d’entretien nécessaires. Pour une société personne morale, le seuil d’endettement est fixé à 80% contre 30% pour une personne physique. Quant au ratio d’emprunt, il peut aller au-delà de 80% de la valeur des biens immobiliers de la SCI. La marge de manœuvre est de ce fait considérable.

Le rachat de crédit SCI s’avère également être opportun puisqu’en vertu des dispositifs Pinel et autres, les intérêts sont automatiquement déduits de l’assiette fiscale. Le rachat de crédit va permettre de réduire la fiscalité de la société.

Les conditions liées au rachat de crédit SCI

La demande de rachat de crédit SCI doit satisfaire à un certain nombre de conditions. Comme pour les particuliers, le dossier doit être solide pour gagner la confiance du banquier. Le dossier comprend le statut de la société, mais surtout l’état financier qui va permettre d’évaluer la santé financière de la SCI. C’est l’équivalent des justificatifs de revenu pour les particuliers. Il doit dresser l’état des lieux général des profits et charges de la société ainsi que celui des biens propriété de la SCI.

Le dossier comprendra également une explication des projets de la SCI, les prévisions de recettes et l’amortissement prévu. Il doit surtout détailler les crédits en cours qui feront l’objet du rachat de crédit.

Simulation de rachat de crédit

Avant de passer à l’action, il est toujours plus judicieux de réaliser préalablement une simulation de rachat de crédit pour évaluer les charges supportées par la SCI. Elle permet de déterminer le coût total du crédit en fonction du taux appliqué mais aussi de la durée du crédit. A ce propos, la SCI bénéficie d’une meilleure condition puisqu’il n’y a pas d’âge limite, s’agissant d’une personne morale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *