Tous les frais liés au crédit auto

Beaucoup de français financent leur voiture ou auto par un prêt afin d’éviter de débourser une grosse somme pour un seul achat. Les offres se multiplient en ce sens, mais chacune d’elles propose des avantages et des inconvénients selon l’établissement prêteur. Des comparaisons s’imposent ainsi pour souscrire le meilleur crédit auto en termes de coût et d’autres conditions liées au dossier. Il faut savoir que le coût de ce prêt ne se limite pas seulement au taux d’intérêt appliqué.

Comment est déterminé le coût du crédit auto ?

Les meilleures offres de taux crédit en ligne pour auto des banques, concessionnaires et autres établissements financiers sont souvent matérialisés par un taux d’intérêt qui servira de point de comparaison pour les emprunteurs.

Il ne faut pas toutefois raisonner en termes de taux, car de nombreux frais sont aussi inclus dans la souscription d’un crédit. Effectivement, il y a le taux nominal conventionnel ou TNC qui représente seulement le taux d’intérêt du crédit et qui n’inclut pas encore les autres frais.

Les banques pourront jouer à attirer des clients avec ce pourcentage qui sera évidemment moins élevé que chez les autres créanciers. A vous de choisir le meilleur. Les emprunteurs pourront alors rencontrer de mauvaises surprises lorsque les mensualités s’avèrent plus conséquentes que prévu.

C’est le TEG ou Taux Effectif Global qui tient déjà compte de toutes les dépenses annexes au prêt dont les frais de dossier, les assurances, le TNC, et tout autre frais obligatoire. Il faut ainsi vérifier que les taux proposés dans les publicités et annonces correspondent bien au TEG.

Les assurances ne sont pas obligatoires en crédit auto, mais certains établissements imposent d’en souscrire. Cela dépend du profil de l’emprunteur, notamment si celui-ci présente des risques de chômage ou d’invalidité.

Comment réduire les frais liés au prêt ?

Dans tous les cas, une comparaison des offres est toujours nécessaire. Plusieurs banques proposent des crédit avantageuse mails il faut bien vérifier le TEG et les conditions du crédit. Ensuite, comme le TNC, les frais de dossiers (1 % à 1,5 %) et les assurances dépendent de la somme à emprunter, le versement d’un apport personnel permet de réduire considérablement le coût du crédit auto. Ces frais dépendent également de la durée du prêt : trop courtes, les mensualités risquent d’être trop pesantes pour les revenus.

Pour une durée assez longue, les mensualités seront moindres, mais le coût du crédit va augmenter, car le TNC, les assurances et les frais de dossiers seront appliqués chaque année. Il faut ainsi choisir une durée la plus courte possible en calculant les mensualités qui s’adaptent au mieux aux revenus mensuels. Il est aussi possible de négocier le coût en argumentant sur les assurances non obligatoires et les frais de dossier. Cela permettra ainsi de réduire le TEG.

Pour les assurances obligatoires ou imposées par le créancier, l’emprunteur n’est pas obligé de souscrire le contrat de couverture proposé par la banque. Ce qui lui permettra de faire jouer la concurrence pour réduire les primes à payer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *