La certification ISO 50001 dans la grande distribution

Entretient avec Béatrice Poirier le chef de produit Environnement et Energie d’AFNOR Certification sur la norme ISO 50001 dans les grandes entreprises. Elle explique que le Système de Management de l’Energie (SME) ISO 50001 a été mis en place dans le but d’aider les grandes entreprises à réduire considérablement leurs consommation d’énergie afin d’accroître significativement l’économie du groupe.

Le Système de Management de l’Energie ISO 50001

En réalité ce système est basé sur un principe d’amélioration continue. Pour assurer cette amélioration dans la durée, la norme ISO 50001 a été mise en place. Cette norme régit les exigences à prendre en compte dans la mise en œuvre du système. Elle est plus appropriée pour les grandes entreprises qui ont un penchant pour la consommation excessive d’énergie. Ce qui est intéressant dans cette norme c’est qu’elle laisse la liberté à chaque entreprise de choisir son contexte et ses enjeux mais aussi de suivre ses propres objectifs tout en tout en gardant le même budget.

Toutefois cette norme n’est pas systématiquement applicable à toutes les entreprises. Avant toute chose la direction générale de l’entreprise doit adhérer à la démarche et désigner un pilote qui se chargera du projet. Elle passera ensuite à la sensibilisation de son personnel sur les pratiques à mettre en œuvre pour économiser l’énergie. Pour cela le pilote fera un inventaire des postes qui consomment le plus d’énergie et identifiera les différents procédés d’amélioration.

Un autre aspect souvent négligé mais très important est la politique d’achat. Lorsqu’il s’agit d’acquérir du matériel et des équipements, l’entreprise devrait choisir des fournisseurs qui vont lui livrer des machines qui consomment le minimum en énergie. Elle devrait aussi lors des travaux de réaménagement revoir toute l’installation pour assurer une certaine efficacité énergétique.

Les niveaux de certification

La certification se fait à deux grands niveaux. En premier lieu il faut amener les entreprises à adhérer à la cause et à réaliser l’inventaire mentionné plus haut. Pour arriver à ce niveau l’entreprise doit se fixer des objectifs, établir une consommation de référence, définir des indicateurs de suivi et élaborer des plans d’actions. En second lieu l’entreprise doit mettre en place la démarche à tous les niveaux. Pour ce faire elle doit organiser des formations, des séances de sensibilisation et la documentation de façon à déboucher sur une mise en application des bonnes pratiques. Ainsi le nouveau cycle défini se présente comme suit : définition des objectifs-mise en œuvre de ces derniers-suivi et évaluation-ajustement si possible-définition de nouveaux objectifs.

Comme vous l’aurez compris, la démarche ISO 50001 permet aux entreprises de réduire de 5 à 10% la facture d’électricité sur un an et donc d’être plus compétitif sur le marché. Cela permet d’amortir les coûts assignés aux ressources humaines et aux équipements. Dans le cas d’une entreprise certifiée, les opérations éligibles aux CEE rapporte à l’entreprise des bonus qui vont de 50% pour le premier niveau de certification à 100% pour le second. Un autre avantage de cette démarche c’est qu’elle permet aux entreprises certifiées d’être libérée des audits énergétiques qu’elles devraient réaliser tous les 4 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *